Appel à participation au projet wEEEki

Vendredi 31 mai 2013 s’est tenu à la Rockette Libre un atelier wEEEki/D3E. Le descriptif annoncé était celui-ci.

Qu’a-t-on fait en réalité ? Où en est le projet wEEEki ? Que faire si ce projet vous intéresse ?

La séance wEEEki/D3E du 31 mai 2013

Si la première partie de la séance s’est déroulée comme prévue initialement, la seconde partie n’avait pas grand chose à voir avec le descriptif ! En effet, si nous avons bien raccrocher le projet d’interface « user friendly » au projet D3E (Déchets d’équipements électriques et électroniques), nous n’avons pas abordé la technique de l’interrogation de bases de données MySql à partir de formulaire php/xhtml. Rien de dramatique, nous reprogrammerons sans doute ultérieurement une séance sur les fondamentaux en matière de bases de données et de php/MySql. Mais ce nouvel atelier ne sera sans doute pas relié au projet D3E.
Nous avons préféré suivre la demande qui s’était faite de réfléchir à une procédure générique pour le démantèlement d’équipements électriques & électroniques. Le résultat de nos cogitations est accessible sur http://weeeki.rockette-libre.org/index.php/Instructions . Un grand merci à Romain de Jerry pour avoir tenu le rôle de scribe ++ ainsi qu’à tous les participants de cet atelier d’intelligence collective.

Le wEEEki ?

Un rappel de qui sont les participants et de ce que notre association se propose de réaliser dans ce projet nous semble important.

Qui sont les participants actuels du projet wEEEki ?

Le projet wEEEki est un fork du projet de ressourcerie virtuelle de D3E présenté à l’occasion de Créarif 2012. Il a été initié à la Blackboxe par Nico et notre asso D3E. Il a reçu un écho enthousiaste de Martin (Ressourcerie de la Petite Rockette) et des co-fondateurs de la Rockette Libre (Olive & Quesh). Il est hébergé, dans sa dimension wiki par la Rockette Libre et dans sa dimension base de données par Usinette. Il a été proposé lors de l’appel à projet lancé par les Amis de la Terre « Agir pour un monde soutenable ». C’est donc un co-projet mené par différents intervenants. Il peut être l’affaire de tous !

La participation d’Electrocycle au wEEEki

En ce qui nous concerne, notre apport à ce projet repose sur :

  1. L’idée de départ : proposer une base de données de sous-ensembles d’équipements électriques et électroniques pour développer la réutilisation de ces sous-ensembles afin de réduire le gaspillage dans le traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E ou DEEE).
  2. L’animation de séances de démontage/inventaire en vue de sensibiliser les individus aux enjeux des D3E voire à proposer un prototype de bases de connaissances sur une dizaine d’équipements électriques et électroniques.
  3. La communication sur l’évolution du projet.
  4. La mise en relation de différents acteurs intervenant ou pas dans le secteur des D3E.

Nous ne sommes pas partisan d’une solution technique plus que d’une autre dès lors que l’objectif de réduction des D3E à la source est atteint. La proposition de réalisation d’interface « user friendly » pour l’outil « Pmb » est une solution parmi d’autres. L’orientation qui se dessine actuellement, proposée par Nico, est celle de l’utilisation de l’outil Mediawiki. Pourquoi pas, si nous parvenons à l’utiliser pour réaliser nos objectifs.
L’idée serait d’arriver à réaliser un prototype « sexy » d’une dizaine d’équipements électriques et électroniques qui intégreraient une procédure générale de démontage de matériels afin que d’autres initiatives viennent enrichir cette base de connaissances.

Le wEEEki est un des axes du projet D3E qui comprend également la mise en évidence du déchet comme ressource et bien commun. Nous pensons qu’il pourrait aussi favoriser le mouvement des matériels libres et/ou open-source qui nous apparaît propice à la diminution du gaspillage et de la pollution liée aux D3E.

Le wEEEki, l’affaire de tous ?

Nous sommes parfaitement conscients du potentiel de ce projet. Ce dernier n’est pas mené sous une forme « traditionnelle » de conduite de projet en raison d’un manque de temps, de personnes, de ressources financières et également par convictions personnelles. Les D3E sont le produit d’un système dont la responsabilité incombe tant à la société dans son ensemble qu’à des comportements individuels. Si on s’intéresse à trouver des solutions pérennes de fonds et pas des astuces, c’est à chacun de contribuer sur le mode du fait le toi même et du faisons le ensemble.
Alors, si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à passer à la Rockette Libre, à apporter vos commentaires sur cet article, à modifier le weeeki ou à envoyez un email via le formulaire de contact.

[Suites du wEEEki ici]

Le 10 juin 2013
Mis à jour au 11 nov. 2014
C.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *